Si le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, a confirmé que la compagnie nationale algérienne Air Algérie n’était pas en faillite, l’entreprise traverse une crise sociale et financière depuis quelque temps.

Des manifestations ont eu lieu suite au gel des salaires et aux licenciements de collaborateurs en grève. Le ministre a appelé à une reprise du travail, et ce malgré les difficultés que rencontre la compagnie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.