Appréciation de l’euro : la BCE partagée

Malgré le fait que l’économie mondiale révèle une certaine vigueur, et que la croissance est bel et bien présente, les différents responsables monétaires de la banque centrale européenne réunis jeudi 25 janvier se sont montrés partagés sur la marche concernant la problématique de l’ « euro fort ».

Photo site bce banque centrale européenne

Selon certains responsables, il faudra attendre le mois de mars pour des éléments de réponse plus proches des attentes actuelles, qui se font pressantes, notamment suite à la dépréciation avantageuse dont bénéficie le dollars.

Auteur de l’article : La rédaction