Brussels Airlines : les inquiétudes

La compagnie aérienne Brussels Airlines, détenue à 100 % par SN Air holding (Lufthansa) et basée à l’aéroport de Bruxelles, a vu sa direction bouleversée. Christina Foerster, directrice commerciale de Brussels Airlines, remplacera Bernard Gustin le 1er avril 2018. Mais les inquiétudes dépassent ce simple changement.

 

L’inquiétude des syndicats au sein de Brussels Airlines

Il ne s’agit donc pas d’une question de nouvel organigramme au sein de la direction, des garanties concernant le personnel se font attendre, faisant monter au créneau le syndicat chrétien LBC.

Lufthansa avait l’objectif de repositionner Brussels Airlines, ce que la direction a refusé, et motivant essentiellement ce changement brusque. Des dirigeants débarqués à cause d’un désaccord ? Il semblerait. Mais si la perspective de devenir une compagnie low-cost inquiète les syndicats et les personnel : aucune information à ce sujet n’a filtré.Mais des inquiétudes sur l’emploi se sont fait savoir. Les principaux syndicats ont même évoquer la possibilité de débrayer cette semaine.

 

Le giron belge remis en question ?

Brussels Airlines est passé sous pavillon allemand depuis presque un an. Lufthansa a en effet acquis la totalité des parts de la compagnie aérienne belge.

Le changement de management a donc été une source d’inquiétude à ce niveau : que restera t’il de l’autorité belge dans les décisions de gestion ? Le licenciement de Bernard Gustin, le CEO belge, a été la principale source de questionnement : selon la RTBF, une cinquantaine de patrons belges se sont mobilisés en faveur d’un « ancrage belge de Brussels Airlines ».

Christina Foerster prendra donc la direction de la compagnie. Mais l’allemande aura beaucoup à faire pour rassurer, et le personnel du côté belge, et le siège du côté allemand pour faire valoir la nouvelle stratégie du groupe.

 

Auteur de l’article : La rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.