26 mars 2019 Départ d’Alain Montarant du groupe Macif : les éléments d’explications

Départ d’Alain Montarant du groupe Macif : les éléments d’explications

La polémique, seule raison du Départ d’Alain Montarant du groupe Macif ? Le président a dû quitter le groupe (ou du moins annoncer sa non représentation pour un nouveau mandat) à la suite de des révélations du Canard Enchaîné sur son augmentation de salaire.

 

Plus de 60 % d’augmentation pour le président de la Macif

Suite à cette révélation, des grèves ainsi que des manifestations se sont mises en place à Niort (ville du siège social de la Macif). L’augmentation du salaire a été de 62,5 % : 260.000 euros / an contre 160.000 sur les précédentes années. Les syndicats et les employés reprochaient, entre autres, le fait que la masse salariale n’a pas bénéficié d’une augmentation de salaire depuis un certain moment.

En plus du salaire de la Macif, Alain Montarant bénéficiait d’une indemnité pour son mandat de président d’OFI Asset Management. C’est en décembre 2018 que l’augmentation de la rémunération, ou « Une augmentation en or Macif » selon le Canard Enchaîné, a été décidée. Certains estiment à 400.000 euros le total de la rémunération en 2019 pour le président.

 

Départ d’Alain Montarant en Mai 2019

Le président a admis et déploré que cette révélation puisse atteindre l’image de la Macif. En renonçant à un nouveau mandat, Alain Montarant restera, a priori, dans le comité exécutif en tant qu’administrateur et membre.  C’est un membre de la gouvernance du groupe qui lui succédera. Le groupe et Alain Montarant rappellent tout de même que la Macif a connu une excellente santé économique durant sa gestion, et que si la polémique a été entendue, la hausse du salaire restait « dans une fourchette correcte« .

 

Mot clé :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.