17 février 2019 Flipkart : le site de e-commerce indien dans la tourmente

Flipkart : le site de e-commerce indien dans la tourmente

Depuis quelques jours, Flipkart est victime d’un bad buzz qui a été initié sur Facebook puis déplacé sur Twitter. En cause, un collaborateur de Flipkart ayant affiché ses positions politiques.

 

Flipkart : le petit géant indien du e-commerce

Si Flipkart vous est inconnu, c’est normal. Flipkart est un site de ecommerce indien dont l’audience est essentiellement nationale. La plateforme ressemble en plusieurs points au célèbre Amazon : mise en page, présentation des produits, etc. Par ailleurs, il est à noter que si Alibaba et consorts, pourtant étrangers, sont connus auprès du public français, les achats auprès des plateformes indiennes sont régies par des règles strictes concernant l’usage des devises internationales, limitant ainsi les acheteurs aux résidents indiens.

Flipkart fait quand même office de géant : en mai 2018, la célèbre chaîne américaine Walmart a fait l’acquisition d’une grande partie de son capital (pour un montent de 16 milliards de dollars). Aussi, Flipkart compte de nombreuses filiales comme Jabong.com, Myntra.com, eBay,, WeRead, honePe et MapmyIndia entre autres (source Wikipédia France).

 

Polémiques sur fond de politique identitaire

Un employé de Flipkart a revendiqué, dans des commentaires sur Facebook, sa position vis à vis du Cachemire. Le Cachemire étant une province donc l’appartenance est revendiquée par l’Inde, mais aussi par le Pakistan et la Chine.

Le collaborateur en question a ainsi été visé d’accusation de « terrorisme » de la part de milliers d’utilisateurs indiens sur les réseaux sociaux, appelant aussi au boycott de Flipkart. De nombreux internautes, notamment sur Twitter, mentionnaient, en anglais et en hindi, l’annulation de leurs achats pour certains, voir leur préférence pour Amazon tant que le collaborateur en question restait présent dans l’entreprise.

 

Communiqué de Flipkart

Le 16 février 2019, Flipkart a répondu aux internautes :

 

Mot clé :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.