Le patron de salesForce, Marc Benioff, s’est offert le célèbre hebdomadaire américain pour 190 millions de dollars en liquide. Ce rachat a été effectué avec sa femme à titre personnel (n’engageant donc pas SalesForce).

 

Le Times, « trésor de notre histoire et de notre culture ».

Pour Marc Benioff, le Times est ce « trésor de notre histoire et de notre culture » qu’il entend stimuler. L’hebdomadaire a en effet vu ses ventes baisser depuis plusieurs années, la digitalisation des contenus ayant impacté les recettes.