La fintech kenyane Tala lève 65 millions de dollars dans l’objectif de développer sa présence en Inde et au Mexique. La fintech Tala, spécialisée dans les crédits sur mobile, a obtenu l’essentiel de ces fonds via Revolution Growth.

Rendre accessible le crédit à la consommation dans les pays émergents

Cette start-up veut rendre le crédit à la consommation plus facilement accessible dans des régions disposant d’un potentiel de croissance important dans le secteur. La start-up a déjà permi l’obtention de crédit à plus de 1,3 millions de clients à travers le monde. Les montants prêtés varient entre 100 et 500 dollars, pour un total de flux de 300 millions de dollars.

La fintech Tala est déjà présente au Kenya (pays d’origine), en Tanzanie et aux Philippines. Pour Shivani Siroya, fondatrice et présidente-directrice générale de Tala, “avec plus de 3 milliards de consommateurs mal desservis dans le monde, Tala a pour objectif ultime de fournir des produits et services significatifs qui renforcent la confiance de nos clients et permettent à plus de personnes de contrôler leur vie financière